La cuisine prévient le diabète et fait partie du traitement de nos jours... – Epices et Nutrition

La cuisine prévient le diabète et fait partie du traitement de nos jours…

portfolio_07-1280x853.jpg

Fini l’époque ou l’on sortait de chez le diabétologue avec une courte liste d’aliments et une longue liste d’interdits : ce temps est révolu.

Aujourd’hui un diabétologue envoi son patient vers une diététicienne pour l’aider à  prévenir le diabète, ou à le contrôler. dans cet article je vais tout d’abord vous expliquer le plus simplement possible ce qu’est le diabète et son mécanisme. Ensuite , je vous donnerai quelques bonnes habitudes essentielles à acquérir. Attention ces conseils peuvent être suivi par des personnes qui veulent tout simplement perdre du poids (cela ne remplace en aucun cas une prise en charge complète d’un(e) diététicien(ne) nutritionniste). Enfin vous trouverez une liste de recettes de plats à indice glycémique bas voir modéré. Attention il faudra bien respecter de ne pas consommer certains aliments en dehors des repas. Mais n’oubliez jamais que la cuisine peut être votre meilleur ami comme votre pire ennemi selon comment vous l’utilisez.

Index glycémique ou sucres rapides/lents ?

Les sucres rapides et les sucres lents n’existent pas !  à oublier une fois pour toute. Nous devons parler de sucres à Index Glycémique (IG) élevé – à index glycémique bas ou bien modéré. Telle est la base.

Les sucres à index glycémique élevé sont ceux qui sollicitent le pancréas pour fabriquer en grande quantité l’insuline. L’objectif ? et bien ne pas perturber la glycémie (taux de sucre dans le sang). Vous allez me demander pourquoi ? et bien parce qu’un taux de glycémie élevé prédispose au surpoids, aux anomalies glycémiques, aux fameuses fringales et surtout à l’aggravation du diabète. La solution ? et bien il y en a deux : soit les éviter, soit les mélanger avec des aliments à IG bas de manière à éviter les pics glycémiques. Bien entendu  ce conseil est bon pour tout le monde, mais il est carrément capital pour le diabétique qui ne peut stabiliser sa glycémie sans respecter ce point.

Les sucres à IG bas ou modéré au contraire ils aident à stabiliser la glycémie, à la contrôler et à la maintenir dans une fourchette de valeurs normales. Ils ménagent le pancréas qui lui va produire beaucoup moins d’insuline. Ils aident aussi à perdre du poids, car ce que vous ne savez peut être pas c’est que l’insuline est l’hormone de stockage des sucres sous forme de grosses cellules graisseuses.  Les sucres à IG bas ou modéré participe aussi à la bonne marche de l’organisme (hypocholestérolémiant, constipation…) et sans oubler le travail intellectuel. En limitant les risques d’hypo et hyperglycémie ils évitent l’irritabilité, la baisse de forme intellectuelle avec une baisse de concentration voir des troubles du sommeil à cause du manque de sucre dans le sang. C’est le résultat d’une consommation excessive d’aliments  à IG élevé.


Bientôt d’autres entrées, plats et desserts à indice glycémique bas ou modéré vous seront proposés.


CONSULTATIONS

- Bastia : consultations à la Maison de la Mutualité (UMCS) tous les Lundi et Mercredi, prise de rendez-vous uniquement au : 04 95 30 22 18

- Bientôt un autre cabinet à Biguglia tous les jeudi et vendredi après midi

- Migliacciaru (Fium'Orbu) : consultations tous les samedi après midi de 15h00 à 20h00

06.22.58.58.73- sartori.souad@gmail.com
N° adeli 2B9500509
N° Siret 82813818000017

Aimez sur Facebook

Facebook Pagelike Widget